DE LA LUMIERE ET DU TEMPS

Ma photographie tient à une illusion. Une illusion plus complexe qu'une retouche numérique…, mais il y a bien un secret. Quelque chose se passe au moment de prendre la photo, quelque chose de difficilement compréhensible pour l'oeil humain.

Le temps s'arrête, ou plutôt se cumule en un même point. En regardant une image de mon travail, plusieurs heures passent sous vos yeux. Passé, présent et futur se retrouve gravé en une seule image, il suffit alors de déplacer la lumière dans cet espace-temps pour marquer une trace.

Une trace. Voilà ce que vous voyez. Une trace de lumière dans la nuit mais il y a plus que ça. Ma présence, cette trace c’est la mienne, la plupart du temps je reste invisible à vos yeux mais parfois, quand je ne bouge pas, ma silhouette apparaît.​

 

La lumière reste, je disparais. Dans la théorie quantique, selon que vous l’observiez ou non, la lumière n’a pas la même nature. Tant que vous l’ignorez, elle est à la fois particule et onde. A la seconde où vous la regardez, elle devient l’une des deux.

Comment peut-on être deux choses à la fois? Cela va à l’encontre de notre principe de réalité. C’est un peu la même étrangeté qui se produit avec ce procédé photographique, selon que vous l'observiez ou que vous le photographiez, la scène sera différente. De sorte qu’à chaque fois que mon appareil termine une image (cela peut prendre une nuit entière), il y a comme un peu de magie a la voir apparaitre. Je sais ce que j’ai devant les yeux, mais je ne sais jamais ce que mon appareil va en faire. 

 

En photographie comme en physique, notre perception est limitée. Quelque part entre l’onde et la matière, la lumière reste une énigme pour moi. Ces images sont un peu ma façon de vous le raconter.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • behance-xxl